Comment être payé pour ce que je fais ?

« Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, mais le client. » Henry Ford

Ikigai

L’ikigai est un concept japonais qui peut vous aider à trouver votre job de sens. Il s’agit de trouver une activité qui répond à ces 4 critères :

1 – Ce que vous aimez faire
2 – Ce que vous faites bien, vos talents
3 – Ce dont le monde a besoin
4 – Ce pour quoi vous pouvez être payé

Dans cette série de 4 articles, nous vous présentons en détail notre méthode pour explorer ces 4 dimensions et retrouver du sens dans votre job.

Étape 4 : Qui va payer pour ce que je peux apporter à la société ?

Une activité pleine de sens, que vous aimez et qui mobilise vos talents, tout en apportant de la valeur au monde… Génial, mais si personne n’est prêt à payer pour cela, vous risquez de vous retrouver isolé et… fauché ! En effet, l’Ikigaï pourrait être taxé de belle utopie sans ce dernier critère pragmatique intégrant l’argent.

L’argent ne fait pas le bonheur (sauf au tout début)

Pour nous, l’argent n’est pas un but en soi. D’ailleurs les études montrent que lorsqu’on a atteint un revenu décent qui permet de couvrir nos besoins essentiels, gagner plus d’argent n’apporte pas plus de satisfaction ni de bonheur. C’est ce qu’affirme le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi, bien résumé par le graphique ci-dessous : le pourcentage de gens qui se déclarent « très heureux » reste stable alors que le niveaux des revenus augmente.

 

Nous pouvons imaginer l’argent comme un fluide qui circule entre les différents membres d’une société. Ce fluide, que l’on peut comparer au sang dans un organisme doit être en circulation permanente pour que le système économique fonctionne. S’il est en excès quelque part, où au contraire s’il est trop rare, l’organisme est en danger. Chacun peut ainsi décider de contribuer à ce flux à sa manière et à son échelle.

L’argent n’est pas sale !

Nous devons tous faire un travail sur notre rapport à l’argent car c’est un domaine où les croyances irrationnelles sont nombreuses. Surtout dans notre culture française qui a tendance à dénigrer l’argent et à l’associer à des émotions négatives comme la jalousie ou la culpabilité. Ce sont bien souvent ces croyances inconscientes qui nous jouent des tours et nous empêchent de vivre sereinement avec les questions d’argent.

L’argent évolue

Depuis quelques années, les modèles monétaires sont en évolution rapide et de nouveaux modes d’échanges et de financement apparaissent chaque jour : marché de l’occasion, du réemploi et du reconditionné, démarches d’autonomie, de sobriété volontaire, d’autoproduction, échanges entre pairs et économie du partage, nouvelles monnaies locales ou virtuelles, financement participatif, banques citoyennes, cigales… Au cœur de chaque dispositif, on trouve la question de la confiance en l’autre et dans un collectif. Tout cela peux vous permettre de vivre mieux, en étant moins dépendant d’une monnaie unique et de sa rareté. De nouvelles manière de satisfaire nos besoins sont à découvrir et à tester.

L’argent, ça va ça vient…

Pourtant l’ancien monde n’a pas encore totalement disparu et vous devez encore payer votre loyer et votre nourriture en euros ?… Rassurez-vous, il y a de nombreux moyens pour se faire payer pour une activité choisie :

  • être salarié
  • être fonctionnaire
  • créer une entreprise
  • être indépendant
  • exercer une profession libérale
  • opter pour le statut d’intermittent
  • ou le portage salarial
  • vendre des biens ou services directement,
  • en ligne ou dans la vie réelle…

Le fait d’être rémunéré pour votre travail est à la fois un signe de reconnaissance de votre « valeur ajoutée » et un indicateur de votre utilité sociale perçue par les autres. Et c’est parfois frustrant de ne pas pouvoir se faire payer directement par les « générations futures » où les « espèces menacées » lorsqu’ils ont travaille pour elles… Mais l’argent est un outil assez rustique qui ne fonctionne qu’au présent. Nous devons donc trouver des acteurs de l’économie d’aujourd’hui, si possibles humains, vivants et solvables, pour espérer boucler nos fins de mois…

Questions d’argent

Alors Comment demander et obtenir une rémunération honnête ? Comment évaluer objectivement vos besoins ? Comment trouver le bon modèle économique ? Comment ne pas se dévaloriser et oser demander le juste prix ? Autant de questions pour lesquelles il est utile de se faire accompagner car plus que tout autre sujet, l’argent révèle nos angoisses et peut réveiller nos démons. C’est une des dimensions de notre travail d’accompagnement pour aider nos participant à trouver leur Ikigai.

Voir les autres articles pour trouver VOTRE ikigai :

0 – Mais qu’est-ce que l’ikigai ?

1 – Comment savoir ce que j’aime (vraiment) faire ? 

2 – Que faites-vous mieux que personne ?

3 – De quoi le Monde a-t-il besoin ?

1 réflexion sur “Comment être payé pour ce que je fais ?”

  1. Ping : Que faites-vous mieux que personne ? Explorez vos talents - Ikigai épisode 2 - Mon job de Sens

Laisser un commentaire