Marc éco construction

Marc, du marketing à l’éco-construction, portrait #13

Marc éco constructionComment as-tu connu Mon Job de Sens ?

     « C’est une amie qui a publié sur les réseaux sociaux l’événement du 28 août 2018 intitulé « Comment travailler pour la transition écologique ? » alors que j’étais en pleine réflexion sur la suite à donner à ma carrière. Hasard du calendrier ou signe, cette conférence a lieu le jour où Nicolas Hulot décide de quitter le gouvernement avec cette phrase « où sont mes troupes? ». »

Tu es donc venu à cette conférence ?

   « Oui. C’était très intéressant. Le parcours personnel de Laura a permis de mettre en perspective la recherche de sens que nous avions tous. Olivier nous a également fait part de sa propre expérience. Les présentations croisées des personnes présentes étaient un avant-goût de ce qui se passe dans l’accompagnement et permettaient déjà de s’ouvrir aux autres. »

Par la suite, tu as enchainé avec l’accompagnement ?

   « Tout à fait. J’étais déjà convaincu par la démarche. Les discussions durant la conférence m’ont permis de me décider, comme l’a écrit Laura par ce « Je vois que tu es passé à l’action dans la foulée » ayant reçu mon inscription à 23H le soir même. »

Qu’attendais-tu de l’accompagnement ?

    « Comme je l’ai dit, j’étais en quête de sens. Je voulais aller vite. D’autant que j’avais la possibilité de quitter mon entreprise dans le cadre d’un départ volontaire. J’avais donc une certaine pression de délai et de réussite. Par ailleurs, suite à mes réflexions sur le sujet, je mettais de plus en plus de critères sur ce que je ne voulais plus qui restreignaient le champs des possibles de ce que je pouvais faire au final. J’attendais donc de ce coaching de pouvoir démêler mes idées car je commençais à tourner en rond. »

Alors, comment s’est passé le programme IKIGAI ?

    « Je suis quelqu’un qui ne s’ouvre pas facilement aux autres, en tout cas lors des premiers contacts. Ce n’est donc pas facile de dévoiler ce qu’il y a au plus profond mais que ce soient les coachs ou les personnes accompagnées, il y a toujours de la bienveillance et du non-jugement. De séance en séance, d’exercice individuel ou collectif en présentation personnelle, nous découvrons au fur et à mesure les différents aspects de notre personnalité. Puis vient l’étape des scénarios de vie qui nous permettent de nous projeter. Cette opération est très délicate, surtout lorsque nous ne savons plus du tout ce que nous voulons faire, heureusement la façon de le découvrir permet de faire émerger des idées. Cela a été mon cas et mon chemin s’est éclairé. »

Peux-tu nous dire deux mots du projet ?

    « Le parc immobilier de l’habitat individuel est vieillissant et a besoin d’être rénové pour faire baisser les consommations d’énergie et les émission de GES (Gaz à Effet de Serre). J’ai le projet de devenir expert en efficacité énergétique pour permettre d’atteindre les objectifs collectifs. Le travail sur ce sujet ne devrait pas manquer dans les années à venir. »

Aujourd’hui, où en est-tu ?

   « Tout est conditionné par la rupture conventionnelle qui est bloquée pour le moment. Ceci étant, j’ai le déroulé pour les mois à venir, intégrant une formation qualifiante. En attendant cette formation qui devrait se dérouler au premier trimestre 2019, je suis un MOOC sur ce qui est le travail préparatoire à la nouvelle réglementation environnementale (au delà de la réglementation thermique) et je m’informe sur les textes qui viennent d’être publiés par le gouvernement (programmation pluriannuelle de l’énergie et la stratégie bas carbone).
Par ailleurs, j’ai rencontré une CAE (coopérative d’activités et d’emplois), Port Parallèle. La conseillère que j’ai vue en collectif le 14/11 et en individuel la semaine suivante vient de m’informer que le comité, à qui elle a présenté mon projet, a émis un avis favorable. Cela me permet d’intégrer la coopérative à la suite de la formation, si je le décide.
J’attendais depuis des années, sur cette idée que j’avais eue par le passé, que les feux passent au vert. J’ai l’impression maintenant d’être comme lancé sur des rails avec une possibilité d’aiguillage que je maîtrise. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.