Intelligence collective et transition écologique

L’intelligence collective au service de la transition écologique !

Soirée de la Communauté Mon job de Sens. Mélibée et Déclic Écologique pour expérimenter l'intelligence collective au service de la transition écologique
Soirée de la Communauté Mon job de Sens avec Mélibée et Déclic Écologique

Bouger sa boite vers la transition écologique, c’est possible, grâce à la puissance du groupe !

« Je désespère des pratiques de mon entreprise sur le plan environnemental », « je ne comprends plus le sens de mon travail » , « ma boite fait le strict minimum pour réduire son impact environnemental, comment faire des suggestions et être entendu »…

Ces paroles, nous les entendons souvent chez Mon job de sens. Certain.e.s suivent notre programme et font le choix de changer de métier, de secteur ou d’entreprise. Un changement radical n’est pas toujours simple à réaliser. Il existe une autre voie qu’il ne faut pas négliger quand on cherche à avoir un impact : celle qui consiste à devenir une actrice ou un acteur du changement dans son entreprise. 

Tout·e seul·e, c’est difficile, mais il existe un moteur puissant pour la transformation : le collectif !

Il y a peu, au travers d’une atelier proposé par Mélibée et Déclic Écologique (cf. photo), les membres de notre communauté ont pu expérimenter la puissance de l’intelligence collective et activer leur créativité pour envisager un grand nombre de solutions visant à réduire l’impact de leur organisation en matière d’énergie et de déchets.

« Intelligence collective, on emploie beaucoup ce terme mais qu’est-ce que ça signifie vraiment ? »

On définit souvent l’intelligence collective comme 1 + 1 = 3 : à plusieurs on est plus intelligents. Il s’agit, à travers un processus bien défini, d’emmener le groupe à réfléchir sur les solutions à apporter à une problématique complexe. On travaille par itération des idées et par rebonds, une idée en appelant une autre. La diversité des points de vue et expériences dans le groupe rendant les propositions plus poussées, plus innovantes.

Par l’activation de l’intelligence collective d’un groupe on peut faire émerger une richesse de propositions, de leviers d’action qui peuvent aller des éco-gestes à des transformations plus profondes telle qu’une remise en question de sa chaine de production, ses modes de distribution, voire du cœur de son business.

Les facilitateurs·trices d’intelligence collective, utilisent différentes méthodes. Parmi les plus connues le Brainstorming, le World café, l’Open forum, les Chapeaux de Bono…  Ou bien, ils/elles hybrident ces méthodes pour concevoir des processus adaptés aux objectifs fixés en amont de la démarche et au contexte du groupe.

Pourquoi l’approche participative a beaucoup à apporter à la transition des organisations ?

Tout d’abord, la transition écologique étant un sujet complexe, utiliser l’intelligence collective des parties prenantes pour y travailler est particulièrement pertinent. 

Ensuite, ce sont les salarié·e·s qui connaissent le mieux leur métier, leurs réalités de travail, le secteur dans lequel ils évoluent. Le/la dirigeant·e n’a pas toujours la vision globale nécessaire, ni la capacité à penser toutes les solutions adaptées, ni la créativité dont dispose le groupe pour réfléchir « out of the box » et faire du changement une opportunité de transformation profonde. Mettre le collectif à contribution permet de penser de façon systémique.

Chacun·e, dans l’organisation, a un bout de la réponse. Le rôle du facilitateur·trice consiste à pousser les participant·e·s dans un cheminement d’interactions qui conduit à proposer une multitude d’actions tenant compte de l’interconnexion des enjeux de chacun·e. Pour cela, il est nécessaire que le groupe ait une composition transversale, représentative des services de l’entreprise et/ou des parties prenantes pour que les métiers complémentaires se parlent. 

Enfin, ces ateliers permettent de libérer une créativité prolifique et une cohésion du groupe autour de la transformation de l’impact environnemental de la structure, qui rendent les équipes actrices et motivées. Des dynamiques bien utiles pour mettre en œuvre les changements. 

Si cet article vous interpelle et que vous souhaitez en savoir plus sur ces approches et méthodes pour mener des actions dans vos organisations, n’hésitez pas à entrer en contact avec Mélibée et Déclic écologique ! Eux/elles aussi sont passé.e.s par un parcours chez Mon job de sens ! 😉

Solenn Assathiany et Agathe Pietrantoni de Mélibée www.melibee.fr

Tristan Duhamel de Déclic Écologique www.declic-ecologique.com

Solenn Assathiany

Solenn Assathiany

Mélibée

Agathe Pietrantoni

Agathe Pietrantoni

Mélibée

Tristan-Duhamel

Tristan Duhamel

Déclic Ecologique


Cet article vous a plu ? Ceux-là pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire