Anne-Laure Paty

Anne-Laure, slasheuse : consultante déchets ET coach en prise de parole, portrait #14

Afin de vous aider à trouver le job de sens qui est fait pour vous, des heureux travailleurs ont gentiment accepté de partager un bout de leur histoire …

1. Qui es-tu ? A quoi ressemble ta vie professionnelle ?

« Je m’appelle Anne Laure, j’ai 32 ans et je vis à Paris. Je suis ce qu’on appelle aujourd’hui une « slasheuse », à savoir que j’ai plusieurs activités professionnelles distinctes qui me font vivre : je réalise des missions d’accompagnement des acteurs de la filière déchets, je mène des ateliers d’improvisation théâtrale en entreprise et je coache en prise de parole en public. »

2.  Quel est ton parcours et comment s’est passé ton déclic pour chercher ton job de sens ?

« Après un parcours très classique en faculté de gestion et un tour du monde, j’ai travaillé dans un secteur qui a toujours eu du sens pour moi : la gestion des déchets puis la transition écologique. Bien que je trouvais du sens dans mon travail, le principe de dédier 5 journées pleines à mon employeur me paraissait aberrant, d’autant que j’ai toujours été efficace, un peu « couteau suisse »  et souhaitais être libre de mon emploi du temps. 

Après un drame personnel survenu en 2012, j’ai suivi une psychothérapie, qui m’a amenée à questionner le sens de mon travail et de mon rythme intérieur : j’étais à l’époque dans une start-up et ça ne se passait pas très bien. J’ai donc décidé de réduire mon temps de travail et suis passée à mi temps pour pouvoir suivre une formation de comédienne, et ce pendant 2 ans. »

3. Comment es-tu arrivée dans ton job actuel ?

« En quittant ma dernière entreprise, j’ai pu toucher le chômage ce qui m’a permis d’avoir une visibilité sur un an pour me lancer : j’ai donc monté mes premiers ateliers à ce moment-là et ai décroché mon premier client au bout de 6 mois, en étant en parallèle enceinte de mon premier enfant, ce qui a légèrement réduit ma disponibilité sur cette année de lancement. 

Aujourd’hui, je cumule une mission dans le secteur de la gestion des déchets sur du moyen terme, qui me laisse de l’amplitude pour développer mon réseau et la prospection commerciale sur les deux autres activités. »

4. Questions pratiques : comment gères-tu ton équilibre vie pro/vie perso ? Comment se déroulent tes journées de travail ? Accepterais-tu de dire quel est ton salaire ?

« Pour le moment l’équilibre est tout a fait harmonieux entre les deux, j’arrive a combiner vie pro, vie familiale et mes nombreuses activités associatives [NDLR : Anne-Laure est notamment Présidente de Zero Waste France]. L’objectif étant d’être bien organisée pour que tout rentre dans un calendrier. Et de dormir !

Je travaille depuis chez moi, mais les journées varient beaucoup avec les ateliers et les rendez-vous. Et j’ai toujours le temps dans la semaine pour caler une session piscine, faire du bénévolat avec une association du quartier ou même un cinéma si l’envie m’en dit ! 

Ce sont des choses qui me nourrissent alors il ne faut pas s’en priver. Et si jamais je suis malade et que je n’arrive pas à travailler, je ne suis pas enchaînée à mon bureau. l’avantage d’être indépendante est cette flexibilité. Et tant qu’on atteint ses objectifs, pas besoin de se flageller. 

Après, mon objectif n’est pas de gagner autant qu’avant en terme de salaire, mais justement de gagner en qualité de vie. Je prends donc le temps de vivre pour moi et non pas que pour mon travail. C’est un vrai changement de paradigme. »

5. Quel serait ton conseil pour quelqu’un qui cherche son job de sens ? Est-ce que ton secteur recrute ?

« Travailler sur soi (thérapie, sophrologie, EFT, etc.) et bien se connaître (son rythme, ses valeurs, son énergie) est un pré-requis. Ensuite rencontrer un maximum de personnes et tester le secteur qui vous intéresse, c’est le meilleur moyen de savoir si ça peut nous plaire. Enfin se faire confiance et oser ! cela aussi s’apprend et il y a de super outils pour dépasser ses croyances limitantes. »

 

Un grand merci Anne-Laure pour ton témoignage !

Laura Caniot-Genevois.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.